Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Faune Guadeloupe

1 2 > >>

Voici le dépliant ASFA/AMAZONA/AEVA

sur le Pic de la Guadeloupe

sorti à l'occasion du festival des oiseaux endémiques de la Caraïbe

Cliquez sur les images pour découvrir les parties du dépliant (l'image complète est agrandissable )

            

cliquez ci dessus pour la partie recto verso           cliquez ci dessus pour la partie interne

Voir les commentaires

Published by l'asfa - - Supports pédagogiques

l'Hylode de la Martinique Eleutherodactylus martinicensis

Description : C'est une grenouille de grande taille (3, 2 - 4,7 cm) à la tête large possédant de longues pattes munies de grands disques digitaux … autant de caratéristiques qui font de l'Hylode de la Martinique une grenouille parfaitement arboricole.

Répartition : Elle est Endémique de Martinique , Dominique et Guadeloupe. 

Elle a disparu de Sainte-Lucie et a été introduite dans les îles du Nord .

Ecologie : On la retrouve du niveau de la Mer jusqu'au sommet de Soufrière. 
Elle habite les forêts hygrophiles, mixtes , sèches, les •« Savanes » d’altitude, mais également les habitats perturbés, artificiels comme les jardins, champs,  serres. On peut même la retrouver à l'intérieur des maisons où elle affectionne les cuisines et salles de bains. Elles y chassent activemment différents insectes dont les moustiques.


Biologie : Ce que nous connaissons le mieux de ces petites bêtes ce sont bien sur leurs concerts nocturnes qui caratérisent les nuits antillaises. Ce sont les mâles qui dilatent leur sacs vocaux pour appeler les femelles et marquer leurs territoires.
Ils chantent la nuit ou le jour par temps de pluie : série de notes puis deux notes : une courte, 2nde note plus longue, de plus en plus aigue .
Il semblerait que leur longévité puisse atteindre 7 ans ! ce qui est remarquable pour de si petites créatures !
Leurs prédateurs naturels ? : Couresses, anolis, thécadactyle, merles, hérons garde-bœufs, le pic de la Gpe, les scolopendres.

 

 Conservation :
En fait elles ont surtout à craindre de l'homme : de part l'usage effréné des pesticides (rappelons que les amphibiens ont une respiration cutanée qui les rends très vulnérables aux divers polluants de l'environnement) et des espèces qu'il a introduites comme les rainettes X Signées (compétitrices pour le territoire et probablement l'alimentation).


L'Hylode de la Martinique est classée "espèce proche de menacée" par l'UICN.Elle est menacée par les déboisements, la pollution et l'expansion d'une espèce introduite et invasive  la rainette x signée (Scinax x signatus) originaire d'Amérique du Sud.

crédits photos : M Breuil ; B Ibéné

SOURCES :  

http://www.globalamphibians.org/

Breuil M. - Histoire naturelle des Amphibiens et Reptiles terrestres de l'archipel Guadeloupéen. Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy. Patrimoines Naturels, 54, Paris, SPN / IEGB / MNHN.2002. 339 pp

 http://www.mnhn.fr/publication/spn/cpn54.html

Voir les commentaires

Published by l'asfa - - Grenouilles

L'HYLODE de BARLAGNE

Eleutherodactylus barlagnei  Lynch, 1965

photo : Michel Breuil

Description : c'est une petite grenouille de 2,3  à 3,2 cm de coloration foncée et qui posséde une « pseudopalmure » interdigitée (III-IV)

Répartition : elle est Endémique de la Basse-Terre.
 
Ecologie : c'est une espèce torrenticole aux tendances aquatiques: on la retrouve sur les berges, sous les "pierres perfusées

Alimentation : insectivore

Conservation : elle est classée espèce "en Danger" de disparition par l'UICN. Menacée par la pollution en particulier des rivières.

Sources
- Breuil, M. 2002. Histoire naturelle des Amphibiens et reptiles de l’Archipel guadeloupéen. Patrimoines Naturels, 339p

- http://www.globalamphibians.org

Voir les commentaires

Published by l'asfa - - Grenouilles

L'Hylode de Pinchon (Eleutherodactylus pinchoni)  Schwartz, 1967

                     
photo: Renaud Boistel

Description : C'est une petite grenouille (2,2-3,2 cm) qui présente une coloration foncée et des marques oranges aux aines.

Répartition : C'est une espèce ENDEMIQUE DE LA BASSE-TERRE.

Ecologie : Elle est présente en forêt mésophile et hygrophile et dans les "savanes" d'altitude à Broméliacées; de 180 à 1 250 m d'altitude. Il lui faut fraîcheur et humidité !

Alimentation : insectivore
 
Statut de Conservation : elle est classée "espèce en DANGER" par l'UICN.

Sources:

- Breuil, M. 2002. Histoire naturelle des Amphibiens et reptiles de l'Archipel guadeloupéen. Patrimoine Naturels, 339p
- http://
www.globalamphibians.org

Voir les commentaires

Published by l'asfa - - Grenouilles

Espèces indigènes (natives)

- L’Hylode de Barlagne    Eleutherocdatylus barlagnei   (3,2 cm)

- L’Hylode de Pinchon   Eleutherodactylus pinchoni   (2,2 cm) 

- L’Hylode de la Martinique   Eleutherodactylus martinicensis  (4,7 cm)


Espèces introduites et invasives

- L’Hylode de Johnstone Eleutherodactylus johnstonei (3 cm) en extension dans toutes les Petites Antilles depuis les années 60.

-La Rainette X-signée   Scinax x-signatus (5,5 cm) introduite ces dernières années en Grande-Terre, où elle est en pleine expansion, probablement de la Guyane.  

- La Rainette de Cuba   Osteopilus septentrionalis    (11,5 cm !) introduite à Saint-Martin puis à Saint-Barthélemy dans les années 90 avec des plantes en provenance de Floride. 

Notez que Le Crapaud buffle (Bufo marinus) a lui été introduit volontairement au XIXème siècle pour lutter contre les insectes ravageurs de la canne. Il ne semble pas être un facteur de déclin de nos grenouilles (pas de compétition ni de caratère agressif). 

 
SOURCES :
, Breuil M. - Histoire naturelle des Amphibiens et Reptiles terrestres de l'archipel Guadeloupéen. Guadeloupe, Saint-Martin, Saint-Barthélemy. Patrimoines Naturels, 54, Paris, SPN / IEGB / MNHN.2002. 339 pp

http://www.mnhn.fr/publication/spn/cpn54.html

Voir les commentaires

Published by l'asfa - - Grenouilles

1 2 > >>
Haut

Faune Guadeloupe

Site officiel de L'ASFA : L'Association pour la Sauvegarde et la réhabilitation de la Faune des Antilles. Etude et Conservation de la Faune sauvage terrestre de la Guadeloupe et des Petites Antilles : amphibiens, reptiles, oiseaux, mammifères (chauves-souris). Sensibilisation et alerte du public et des autorités sur les menaces qui pèsent sur cette biodiversité, singulièrement sur nos espèces endémiques (dégradation des habitats naturels, chasse, pollutions, espèces exotiques envahissantes, ...). Une association libre et indépendante de défense et de préservation de ce patrimoine unique et irremplaçable !!

Hébergé par Overblog