Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Faune Guadeloupe

Recherche Frégates marquées

 


En Février 2008 des scientifiques ont marqué 100 Frégates magnifiques (Fregata magnificiens) adultes au moyen de bagues en plastique jaune numérotées de 00H à 99 H sur l'île de Barbuda qui abrite la plus grosse colonie nicheuse de cette espèce dans la Caraibe.

De nouvelles campagnes de baguage ont été réalisées en 2009 et 2010 avec avec d'autres lettres : V et T.


Certains individus marqués (bagues jaunes aux ailes) ont déja été repérés sur l'archipel guadeloupéen. Un mâle a même déja été observé en Guyane, soit à plus de 2000 km de Barbuda.

    
                                                                                    frégate immature
    

    


Depuis le début de la colonisation européenne les frégates ont déserté les ilets où elles nichaient en Guadeloupe, victimes de massacres au nid (leur graisse étaient utiisée comme remède), depuis elles fréquentent régulièrement nos côtes pour se nourrir, parader, se reposer , dormir mais ne parviennent pas à établir leur nid (sans doute trop de dérangement par les engins nautiques).


                  frégate mâle adulte

L'ASFA a d'ailleurs choisi la frégate sur son Logo afin de rendre hommage à ce superbe acrobate du ciel  car elle représente  à la fois la méconnaissance que nous avons de notre biodiversité (beaucoup pensent que les frégates nichent chez nous ) et la fragilité de cette biodiversité que NOUS DEVONS RESTAURER en aidant par exemple cet oiseau à reconquérir la Guadeloupe pour y nicher. 

 

 

 

                                       

 

 


A vos jumelles et appareils photos :
aidez nous à mieux connaître les trajets  des "malfinis"
en nous signalant vos observations de frégates marquées
à l'adresse suivante : lasfa@wanadoo.fr  
ou par téléphone : 0690 50 72 32  
  

 
  
Frégate femelle adulte  

Crédits photos: Béatrice Ibéné 

 

Voir les commentaires

Faune Guadeloupe

Site officiel de L'ASFA : L'Association pour la Sauvegarde et la réhabilitation de la Faune des Antilles. Etude et Conservation de la Faune sauvage terrestre de la Guadeloupe et des Petites Antilles : amphibiens, reptiles, oiseaux, mammifères (chauves-souris). Sensibilisation et alerte du public et des autorités sur les menaces qui pèsent sur cette biodiversité, singulièrement sur nos espèces endémiques (dégradation des habitats naturels, chasse, pollutions, espèces exotiques envahissantes, ...). Une association libre et indépendante de défense et de préservation de ce patrimoine unique et irremplaçable !!

Hébergé par Overblog