Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Faune Guadeloupe

Baby-boom chez les Gwan Gosyé !!

                                  pelican-ad-et-poussin-frais-eclos.jpg

C’est une heureuse surprise qui nous attendait cette semaine lors de notre visite de contrôle sur la colonie de Pélicans brun (Pelecanus o. occidentalis) du Gosier.


 

Cette année, la colonie (la seule connue de Guadeloupe continentale,)  se porte bien. La totalité de cette dernière  n’était pas entièrement visible de notre point d’observation mais nous avons pu observer une trentaine de jeunes à tous les stades d’élevage.
 C'est la première année depuis la découverte de cette colonie en 2007 par L'ASFA, que nous comptons autant de petits !

En effet, chez cette espèce la saison de reproduction s’étale sur 4 à 5 mois. Ainsi, lors d’observations réalisées en milieu de saison, il est possible d’observer en même temps des juvéniles déjà volants,  des poussins âgés de quelques semaines et des poussins frais éclos.

Un poussin étant âgé de quelques jours et un adulte étant encore en train de couver, il va falloir attendre encore 3 mois pour que la totalité des jeunes aient quitté les nids.
Pendant cette période, nul ne va s’en dire que tout dérangement est proscrit.

 Les perturbations humaines sont en Guadeloupe le principal facteur limitant pour l’installation de cette espèce patrimoniale. Des sites très favorables sont présents sur certains îlets comme dans le Grand Cul-de-sac marin mais aujourd’hui le dérangement occasionné par les embarcations s'approchant trop près des reposoirs (Bateaux, VNM, Kayaks,…)  dissuadent les couples d’y entamer une nidification.

 

Rappelons  que  le Pélican brun est une espèce  menacée en tant que nicheuse en Guadeloupe. Elle est classée "vulnérable" sur la liste rouge régionale de l'UICN (UICN France, MNHN, AMAZONA, AEVA, ASFA & ONCFS (2012). La Liste rouge des espèces menacées en France - Chapitre Oiseaux de Guadeloupe. Dossier électronique).  

 Ce timide retour de l'espèce en tant que nicheuse est donc à surveiller !

                           Pelicans-1.jpg

L'ASFA continuera le monitoring cette colonie de "grands gosiers", une espèce qui a donné son nom à la ville du Gosier.

 

 

Régis Gomès et Béatrice Ibéné (Asssociation L'ASFA)

Crédits phtos :  Régis Gomès

Tous droits réservés

Voir les commentaires

Faune Guadeloupe

Site officiel de L'ASFA : L'Association pour la Sauvegarde et la réhabilitation de la Faune des Antilles. Etude et Conservation de la Faune sauvage terrestre de la Guadeloupe et des Petites Antilles : amphibiens, reptiles, oiseaux, mammifères (chauves-souris). Sensibilisation et alerte du public et des autorités sur les menaces qui pèsent sur cette biodiversité, singulièrement sur nos espèces endémiques (dégradation des habitats naturels, chasse, pollutions, espèces exotiques envahissantes, ...). Une association libre et indépendante de défense et de préservation de ce patrimoine unique et irremplaçable !!

Hébergé par Overblog