Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Faune Guadeloupe

 

NON à toute nouvelle dérogation d'épandage aérien de pesticides

dans des milieux déja durablement contaminés par des polluants persistants !!!

 

 

 

 

 

AVIS DE L'ASFA déposé à la Consultation Publique 

 

 

 

La société SICA LPG a déposé une nouvelle demande de dérogation à l'épandage aérien de fongicides  et hydrocarbures aromatiques (pratique interdite par une directive européenne depuis 2009 et une Arrêté Ministériel ).

 

L'ASFA a fomulé ses observations sur le registre de consulation publique. Les observations sont téléchargeables ICI elles complètent celles déposées à la précédente consulation publique en Juin 2012. 

 

Les substances sont toutes classées dangereuses pour l'environnement. Certaines ont des propriétés carcinogènes, reprotoxiques et sont considérées comme des perturbateurs endocriens.

 

L'épandage arien de pesticides représente un danger pour la santé publique, pour la biodiversité et pour l'environnement en général.

 

Alors que le Tribunal Administratif de Basse-Terre avait annulé les arrêtés préfectoraux autorisant l'épandage aérien suite à l'action de l'ASFA et de 3 autres associations (SOS environnement, AMAZONA, IRETRA), nous venons d'apprendre que le Ministère de l'Agriculture a fait Appel de ce jugement. Il s'agit d'un appel pour un acte périmé ! (les AP autorisant l'épandage jusqu'à mi Janvier 2013 ).

 

Le gouvernement nous fait donc savoir qu'aux Antilles, il compte bien autoriser l'épandage durable malgré le contexte de pollution extrême que connaissent ces petites territoires (contamination des sols pour 100 à 650 ans par la cholrdécone et autres organochlorés, contamination de toutes chaines alimentaires, pathologies avérées engendrées par ces pertubateurs endocriniens cancérogènes, ...).

Alors que les "effets cocktail" des produits épandus par voie aériennne avec les autres pesticides rémanants, sont impossibles à appréhender,  l'Etat choisit une nouvelle fois de bafouer le principe de précaution  !

 

 

Voir les commentaires

Signez la pétition contre la reprise des épandages aériens

et rendez-vous à la consultation publique

en Sous-préfecture et en Préfecture ouverte jusq'au 08 mars 2013 

 

Lien vers la pétition : ICI 

 

Malgré le jugement du Tribunal Administratif de Basse-Terre rendu le 10/12/2012 qui avait annulé la dérogation dont bénéficie le Groupement de producteurs bananiers de la Guadeloupe pour épandre par aéronef des pesticides (pratique interdite du fait de sa dangérosité), une nouvelle demande a été déposée.

On s'achemine donc vers une nouvelle dérogation comme en Martinique où le Préfet a concédé aux bananiers cette fois 1 an d'épandage de polluants !!! (6 mois les fois précédentes).

Il n'y a que l'opinion publique qui puisse contrarier cette décision ministérielle "politique" de satisfaire aux exigences des lobbys bananiers au mépris de la santé des sols, de la flore, de la faune et de la santé humaine !

En effet, les fongicides épandus sont tous classés dangereux pour l'environnement mais aussi potentiellement carcinogènes et reprotoxiques. Plusieurs sont considérés comme des perturbateurs endocriniens.

L'Etat s'apprète à délivrer un nouveau permis de polluer les milieux naturels pour les seuls intérêts de quelques uns. Alors même que nos sols sont déja contaminés par la Chlordécone et autres organochlorés (eux aussi cancérogènes et perturbateurs endocriniens) jusqu' à 2600 pour certains d'entre eux.  Que les chaines alimentaires sont durablement contaminées (légumes, fruits, poissons, ouassous, langoustes, ... ).  Que les animaux sauvages terrestres  le sont aussi (oiseaux, chauves-souris, grenouilles...). Que les humains le sont et que les conséquences dramatiques commencent à être connues (cancer de la prostate, troubles cognitifs chez les enfants dont les mères ont été exposées pendant leur grossesse, ...).   ...

 

 

DSCN3436

 

Une autre agriculture est possible. Il y a moyen de développer une agriculture diversifiée respectueuse de la biodiversité et de la santé humaine. L'addiction aux pesticides est inhérente à l'agriculture intensive. Le temps est venu de passer à une autre agriculture. Nous le devons à cette Nature si généreuse et aux générations futures.


 

SIGNEZ et FAITES SIGNER LA PETITION !

INSCRIVEZ VOS OBSERVATIONS sur le registre de la consultation publique qui se tient jusqu'au 08 mars  

Voir les commentaires

Published by asfa - - dégradation des habitats

Faune Guadeloupe

Site officiel de L'ASFA : L'Association pour la Sauvegarde et la réhabilitation de la Faune des Antilles. Etude et Conservation de la Faune sauvage terrestre de la Guadeloupe et des Petites Antilles : amphibiens, reptiles, oiseaux, mammifères (chauves-souris). Sensibilisation et alerte du public et des autorités sur les menaces qui pèsent sur cette biodiversité, singulièrement sur nos espèces endémiques (dégradation des habitats naturels, chasse, pollutions, espèces exotiques envahissantes, ...). Une association libre et indépendante de défense et de préservation de ce patrimoine unique et irremplaçable !!

Hébergé par Overblog