Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Faune Guadeloupe

 Le Molosse commun (Molossus molossus) et le Tadaride du Brésil (Tadarida brasiliensis) deux espèces fissuricoles pouvant squatter les habitations.
 Le Molosse commun (Molossus molossus) et le Tadaride du Brésil (Tadarida brasiliensis) deux espèces fissuricoles pouvant squatter les habitations.

Le Molosse commun (Molossus molossus) et le Tadaride du Brésil (Tadarida brasiliensis) deux espèces fissuricoles pouvant squatter les habitations.

Après que les administrations n'aient pas pris en compte les propositions et recommandations des experts locaux sur les chiroptères au sein du Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel,
 
Après la vague de contestations émises lors de l'enquête publique concernant les propositions des nouveaux arrêtés et qui n'a pas été prise en compte par le ministère,
 
Après des échanges écrits directs avec M. Nicolas Hulot, Ministre chargé de l'environnement et son cabinet ministériel, resté vains,
 
Les associations de l'ASFA et de l'ASPAS, les seules à s'en être inquiété pour la France, ont réalisé un recours gracieux auprès du Ministre chargé de l'environnement, resté sans réponse...
 
Un recours devant le conseil d'Etat a donc été réalisé par les deux mêmes associations.
Le couperet est tombé et pas des moindres.
La haute juridiction enjoint les ministères chargés de l’écologie et de l’agriculture de modifier, dans un délai de 6 mois, les arrêtés du 17 janvier 2018 fixant les listes de mammifères terrestres protégés dans le département de la Guadeloupe, de la Martinique et dans la collectivité d’outre-mer de Saint Martin, afin de renforcer la protection de deux espèces de chauves-souris, le Tadaride du Brésil et le Molosse commun, en interdisant les perturbations intentionnelles dont elles peuvent être victimes.
 
Plutôt que de relever ses manches, d'écouter les experts et de trouver les solutions les plus à même de résoudre les problèmes locaux tout en garantissant une protection minimale de ces espèces, l'administration avait préféré botter en touche et choisir la facilité...
Ainsi aujourd'hui l'ensemble des espèces présentes et décrites en Guadeloupe, Martinique et Saint-Martin sont intégralement protégées.
Un gros travail reste à faire aujourd'hui pour mettre en place, les outils de gestion des problématiques liées à ces deux espèces lorsqu'elles trouvent refuge dans les toitures des habitations. Comme il l'a toujours été, source de préconisations et d'aide, le Groupe Chiroptères de Guadeloupe /ASFA reste mobilisé et disponible sur ce dossier.
 
Colonie de Tadaride du Brésil (Tadarida brasiliensis)

Colonie de Tadaride du Brésil (Tadarida brasiliensis)

Le Tadaride du Brésil (Tadarida brasileiensis), une espèce trouvant refuge principalement en milieu naturel (grottes, fissures de rocher) ou dans les bâtiments désaffectés pouvait par exemple en Guadeloupe faire l'objet de perturbation intentionnelle alors que la France s'est engagée au niveau international à la protéger !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Faune Guadeloupe

Site officiel de L'ASFA : L'Association pour la Sauvegarde et la réhabilitation de la Faune des Antilles. Etude et Conservation de la Faune sauvage terrestre de la Guadeloupe et des Petites Antilles : amphibiens, reptiles, oiseaux, mammifères (chauves-souris). Sensibilisation et alerte du public et des autorités sur les menaces qui pèsent sur cette biodiversité, singulièrement sur nos espèces endémiques (dégradation des habitats naturels, chasse, pollutions, espèces exotiques envahissantes, ...). Une association libre et indépendante de défense et de préservation de ce patrimoine unique et irremplaçable !!

Hébergé par Overblog