Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Faune Guadeloupe

 L'ASFA est chargée par la DIREN (Convention N2005/010 PNSP) de compléter l'inventaire  des populations de Chauves-souris de la Guadeloupe.

Sites (habitats) prospectés par capture au filets japonais depuis février 2006

25/02/2006 Petit bras david Petit-Bourg
26/02/2006 Belle plaine  Abymes
27/02/2006 Morne rouge  Sainte-Rose
28/02/2006 Grand Etang Capesterre BE
01/03/2006 Deshauteurs  Sainte-Anne
02/03/2006 Sofaia  Sainte-Rose
03/03/2006 mangrove l'alliance  Abymes
08/04/2006 Morne rouge  Sainte-Rose
29/04/2006 Rousseau Papin Morne-à-l'Eau
30/04/2006 Grande ravine  Gosier
07/05/2006 Vernou Merwart Petit Bourg
27/05/2006 Boubers Lamentin
24/06/2006 Ermitage Goyave
29/07/2006 Gressier pierrefite Morne-à-l'eau 
26/08/2006 forêt Fredy  Caspesterre BE
25/09/06 Caféiere Deshaies
22/10/06 Port blanc Gosier
18/11/06 grotte courcelles St Francois

Au 18/11/06 : 279 individus examinés représentant 10 des 13 espèces présentes en Guadeloupe

 

 

 

                 examen d'un myotis de la Dominique (petite chauves-souris insectivore de 4 grammes ) par Béatrice ibéné (L'ASFA)

Mise en oeuvre de l'inventaire :

 - collecte de toutes les données relatives aux chauves-souris de la Guadeloupe

- prospections de gites (grottes, abri sous roche, habitations, arbres)

- captures au filet :  des chauves-souris peuvent ainsi être examinées de près . Les filets sont posés dans les sentiers forestiers , autour de points d'eau ou d'arbres appréciés des chauves-souris frugivores. Ils sont montés au crépuscule et descendus plusieurs heures après. Ils sont surveillés toutes les 5-10 minutes. Les animaux sont démaillées précautionneusement et sont alors examinés  : diagnose d'espèce, mensurations, stade de développement (jeune, adulte), période de reproduction (gestation, lactation), état de santé (blessures, parasites,...) .... Elles sont relâchées aussitôt l'examen effectué. Les espèces frugivores et nectarivores sont "remontées" avec du sirop juste avant le relâcher.

Les priorités d'étude sont cette année:

- recherche des espèces endémiques à très peu d'îles et méconnues : Eptesicus guadeloupensis , Sturnira thomasi, Chiroderma impriovisum, Myotis dominicensis

- inventaire sur les sites peu prospectés jusqu'alors (Grands-fonds, forêt marécageuse, ...) ; compléter les ZNIEFF (Grands fonds)

 

 Béatrice Ibéné (l'ASFA) ; Josseline Lepigeon et Fortuné Guiougou (le GAIAC)

Catherine Lanthelme, Isabelle Houllemare, Caroline Tarlier (L'ASFA) et Ronan Kirsch (formateur SFEPM)

Laura Dieupart (L'ASFA) et Stéphane Vincent (SFEPM)

Fortuné Guiougou (Le GAIAC/Groupe Chiroptères Guadeloupe) et Stéphane Vincent (SFEPM)

prise de mesure de l'avant-bras d'un Ardops des petites Antilles (Ardops nichollsi)

                                 Sylvie Giosa, Michel Barartaud et Frederic Leblanc (SFEPM) - .Grand étang, Février 2006

Ces chiroptérologues, sont spécialistes de l'identification acoustique des chauves-souris. Ils ont initié le groupe local d'étude des chauves-souris de la Guadeloupe à cette méthode d'inventaire que nous souhaitons développer en 2007.

Création du Groupe d’Etude des Chiroptères de la Guadeloupe : Groupe chiroptères Guadeloupe

Depuis sa création en 2003, L’ASFA réalise la collecte de différentes données relatives aux chauves-souris de l’Archipel (gîtes, présence dans les habitations, observations de terrain, …).

Fin 2005, La DIREN Guadeloupe a chargé l’ASFA de réaliser un complément d’inventaire  des chauves-souris de la Guadeloupe.

 Début 2006, s’est créé le Groupe d’Etude des Chiroptères de la Guadeloupe composé de membres de l’ASFA (scientifiques, naturalistes, enseignants, …) mais aussi d’autres associations comme le GAIAC ou de naturalistes indépendants (ornithologues).

Il compte aujourd’hui une douzaine de membres. La constitution d’un  groupe local d’étude  constitue une première en Guadeloupe.

Bien que certains membres possédaient déjà une compétence en matière d’étude des chauves-souris, L’ASFA a tenu à faire suivre aux membres du groupe une formation théorique et pratique. L’essentiel de la formation pratique a porté sur la méthode d’étude par  capture au filet (pose de filets, démaillage, prise de données biométriques…) et a été assurée par  Ronan Kirsch et Frédéric Leblanc du Groupe Chiroptères d’Outre Mer de la SFEPM et Béatrice Ibéné de l’ASFA.

 Nous avons égalemment eu la chance de profiter du passage en Guadeloupe de Stéphane Vincent de la SFEPM qui a prêté main forte au groupe. 

  Les professionnels de la Nature (membres de la DIREN, agents de l’ONCFS, chargé de mission biodiversité du Parc National de la Guadeloupe,…) ont pu bénéficier gratuitement de cette formation financée par L’ASFA et la SFEPM. 

 

 

 

 

 

 

  

Crédits photos: Julien Barataud , Caroline Tarlier, Béatrice Ibéné

Published by asfa - - Etudes ASFA

commentaires

Faune Guadeloupe

Site officiel de L'ASFA : L'Association pour la Sauvegarde et la réhabilitation de la Faune des Antilles. Etude et Conservation de la Faune sauvage terrestre de la Guadeloupe et des Petites Antilles : amphibiens, reptiles, oiseaux, mammifères (chauves-souris). Sensibilisation et alerte du public et des autorités sur les menaces qui pèsent sur cette biodiversité, singulièrement sur nos espèces endémiques (dégradation des habitats naturels, chasse, pollutions, espèces exotiques envahissantes, ...). Une association libre et indépendante de défense et de préservation de ce patrimoine unique et irremplaçable !!

Hébergé par Overblog