Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Faune Guadeloupe

Ce que craignait L'ASFA à l'Anse Dumont se produit sous nos yeux :


DSCN4908.JPG



- Réduction de la biodiversité du site : les habituels visiteurs de la lagune l'ont déserté. Jusqu'à l'an dernier à la même période nous notions la présence régulière d' oiseaux  migrateurs  Grandes Aigrettes, Grands hérons , Martins pêcheur d'Amérique, mais aussi de sédentaires inféodés aux zones humides grèbes à bec bigarré, poules d'eau avec  nombre de juvéniles, petits blongios. Depuis les travaux colossaux pour le port de Saint-felix et le remblais partiel de la lagune, c'est le désert . Changement de qualité de l'eau de la lagune (richesse nutritive, pollution) ? Dérangement trop important ?

- Conception complètement démesurée et inadaptée des digues : c'est beaucoup d'argent du contribuable gaspillé. Depuis peu nous constatons que de nouveaux travaux sont en cours, des bull ont entrepris de démolir la digue Est pourtant achevée.  On se serait apercu que les digues gigantesques (centaine de mètres) ferment trop l'anse , d'autant que des buses n'avaient pas été prévues. Résultat : l'eau stagne, elle n'est pas renouvellée et tout ce qui s'en suit...

C'est dire le sérieux des travaux entrepris, sans concertation avec les scientifiques sans prise en compte des craintes des associations naturlaistes et des riverains (atteintes au milieu marin et milieux humides et à leur faune associée...).

Le montant global des travaux de ce port inutilisé par les pêcheurs de l'anse dumont (amarés au mm endroit qu'avant la construction du port) a donc  encore augmenté -rappelons que l'option retenue par les élus a été la plus honéreuse -  : au moins + 200 000 euros pour la démolition de la digue Est et l'installation de buses !!!!
soit 788 441 (première tranche) + 682 167 (tranche additionnelle) + 200 000 euros (nouveaux travaux "correctifs" ) = 1 670 608 euros près de 11 millions de francs !

Certains de nos élus se sont apparemment bien imprégnés des idées du  Grenelle de l'environnement  pour la Guadeloupe: développement durable, préservation et valorisation de la biodiversité ......

Depuis, le Préfet Mr Jean-jacques Brot qui avait donné son autorisation pour satisfaire les exigences du président du Conseil général et du Maire du Gosier, à l'encontre des avis des services de l'Etat et en contradiction avec les règlements en vigueur (loi sur l'eau, loi littoral) a quitté la Guadeloupe ; nos élus eux demeurent et récidivent. 
Vive les prochaines élections !


                                                                                                                Béatrice Ibéné

Published by asfa - - Catastrophe à l'Anse Dumont

commentaires

clothilde 16/11/2007 14:31

bonjour,
je suis voisine de la digue Est, celle qui est coupée en deux depuis peu. au départ, des buses situées sous la surface de l'eau au coeur de la digue étaient bien prévues pour la circulation de l'eau. elles sont toujours "échouées" dans le terrain voisin du mien en bord de mer. il semblerait qu'elles ont été oubliées lors de la construction.
Contrairement à ce qui avait été "certifié" par la mairie du gosier :"les activités de plaisance sont absolument pas compatibles avec les activités de pêche", il se trouve que l'on voit des bateaux de plaisance amarrés sur les pontons et les équipements prévus pour les pêcheurs, comme la cale sèche, utilisés régulièrement par des jet-skis pour se mettre à l'eau et en sortir.
Il semble n'y avoir aucun contrôle des activités sur place. les jet-skis ne respectent pas la règle des 300 m et tournent tous les week-end aux abords de la digue, surfant même dans les vagues situées à moins de 50 mètres du bord.
les pélicans sont beaucoup moins nombreux, c'est la première chose que j'ai pu remarquer.
nous aimerions qu'un chenal balisé soit établi à la sortie des digues, et que des bouées indiquant la zone des 300 m soient également disposées le long de la côte. j'ai personnellement vu des gens qui font de la plongée manquant de se faire heurter par des jet-skis. On ne voit jamais de contrôle sur les plaisanciers et les jet-skis.

Faune Guadeloupe

Site officiel de L'ASFA : L'Association pour la Sauvegarde et la réhabilitation de la Faune des Antilles. Etude et Conservation de la Faune sauvage terrestre de la Guadeloupe et des Petites Antilles : amphibiens, reptiles, oiseaux, mammifères (chauves-souris). Sensibilisation et alerte du public et des autorités sur les menaces qui pèsent sur cette biodiversité, singulièrement sur nos espèces endémiques (dégradation des habitats naturels, chasse, pollutions, espèces exotiques envahissantes, ...). Une association libre et indépendante de défense et de préservation de ce patrimoine unique et irremplaçable !!

Hébergé par Overblog