Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Faune Guadeloupe

L'ASFA et le Groupe Chiroptères de Guadeloupe ont déposé un avis circonstancié à l'enquête publique qui porte sur le Projet de fermes éoliennes dans les hauteurs de Sainte-Rose (Esperance, Bellevue).

Ce projet prévoit de disposer des éoliennes en lisière de forêt ce qui constitue une menace grave pour nos espèces de chauves-souris. Singulièrement pour les endémiques et sub-endémiques les plus rares et menacées : La Sérotine de la Guadeloupe (Eptesicus guadeloupensis), le Chiroderme de la Guadeloupe (Chirodema improvisum) et le Myotis de la Dominique (Myotis dominicensis).

La Sérotine de la Guadeloupe est la seule espèce de mammifère strictement endémique à la Guadeloupe (Basse-Terre) et elle est en danger critique de disparition !

 

De plus, ce projet viole plusieurs dispositions du code de l'environnement, du SAR et du Schéma Régional Eolien.

 

Nous ne sommes évidemment pas opposés au développement de l'éolien en tant qu'énergie renouvelable mais les projets se doivent de prendre en considération les enjeux de préservation de la biodiversité. Les chauves-souris symbolisent cette biodiversité exceptionnelle mais fragile, unique et irremplacable ! Elles risquent de payer un très lourd tribut à des éoliennes ainsi placées à l'interface de forêts humides.

 

 

Résumé de l'AVIS :

AVIS TRES DEFAVORABLE SUR L'EMPLACEMENT DES EOLIENNES  

ET SUR LES MESURES DE REDUCTION ET DE COMPENSATION ENVISAGEES 

 

 

Cet avis négatif  est fondé sur plusieurs éléments : 

 

1- La position en lisière forestière des éoliennes est une contrainte 

environnementale rédhibitoire. Les lisières forestières sont les voies de 

déplacement et de chasse les plus communément utilisés par les Chiroptères,  

 

2- La présence avérée à proximité immédiate de plusieurs espèces de Chauves- 

souris à haute valeur patrimoniale et au statut de conservation défavorable à 

très défavorable, 

 

3- La présence avérée sur le site d'espèces de Chauves-souris connues pour être 

particulièrement impactées par les éoliennes, 

 

4- Une  méthodologie d'étude d'impact très incomplète d’où découlent des 

connaissances très lacunaires de l'utilisation du site par les différentes 

espèces de Chiroptères, 

 

5- Une insuffisance notoire des mesures de réduction d'impacts et des mesures 

compensatoires prévues. Certaines imposées par le SAR, sont inexistantes. 

 

 

Avis ASFA /GCG déposé en Mairie de Sainte-Rose

Sérotine de la Guadeloupe (Eptesicus guadeloupensis) une chauve-souris en danger critique de disparition qui existe en Basse-Terre et nulle part ailleurs au Monde ! (photo: Anne et Michel Breuil)

Sérotine de la Guadeloupe (Eptesicus guadeloupensis) une chauve-souris en danger critique de disparition qui existe en Basse-Terre et nulle part ailleurs au Monde ! (photo: Anne et Michel Breuil)

commentaires

Faune Guadeloupe

Site officiel de L'ASFA : L'Association pour la Sauvegarde et la réhabilitation de la Faune des Antilles. Etude et Conservation de la Faune sauvage terrestre de la Guadeloupe et des Petites Antilles : amphibiens, reptiles, oiseaux, mammifères (chauves-souris). Sensibilisation et alerte du public et des autorités sur les menaces qui pèsent sur cette biodiversité, singulièrement sur nos espèces endémiques (dégradation des habitats naturels, chasse, pollutions, espèces exotiques envahissantes, ...). Une association libre et indépendante de défense et de préservation de ce patrimoine unique et irremplaçable !!

Hébergé par Overblog